Nautitech

Financer l'achat de son catamaran

Vous avez trouvé le bateau de vos rêves et cherchez désormais la meilleure manière de le financer ? Chez Nautitech, nous savons que l’achat d’un catamaran est un investissement important. Le prix d'un catamaran varie d'ailleurs énormément en fonction des options choisies.

Pour vous qui vous apprêtez à devenir propriétaire, la question du mode de financement n’est pas à prendre à la légère. 

Faites confiance à l’équipe d’experts de Nautitech ! Dans cet article, nous détaillons les différentes options de financement pour l’achat d’un catamaran. Acquisition d’un bateau au comptant, via un emprunt bancaire ou grâce à un achat en LOA… Chaque solution dispose de ses avantages et inconvénients et sera adaptée, ou non, à votre projet. 

Financer son catamaran

L’achat d’un catamaran comptant

Lorsque l’acquéreur dispose des fonds nécessaires et qu’il est en mesure de les investir directement dans son projet, l’achat au comptant d’un catamaran est une première possibilité. Si c’est un mode de financement qui offre des avantages, comme le processus d’achat rapide, il y a aussi des inconvénients, comme celui de mobiliser une grande partie des finances de l’acquéreur dans un seul projet financier, relativement conséquent. 

Si vous souhaitez acheter votre catamaran comptant, contactez dès maintenant notre équipe ! Nous serons heureux de vous accompagner et de vous faire profiter très prochainement de votre nouveau bateau. 

L’achat d’un catamaran via un financement classique

Lorsque le futur acquéreur n’a pas les finances disponibles, ou s’il souhaite préserver des liquidités pour réaliser d’autres projets en parallèle, il peut contracter un emprunt. C’est un mode de financement classique pour l’achat d’un bateau, lui aussi rapide, auquel les plaisanciers ont très souvent recours ! 

Comme tout autre emprunt bancaire, ou prêt personnel, les caractéristiques dépendent de la situation du demandeur et du montant de son apport. La durée de remboursement du crédit catamaran s’étale de 10 à 25 ans, là encore en fonction des possibilités du futur plaisancier. 

Si vous vous intéressez à ce mode de financement pour l’acquisition de votre multicoque et que vous souhaitez établir une demande de prêt, l’équipe Nautitech sera ravie de vous mettre en relation avec des professionnels du financement. Parmi eux, La Victoire Finance est un organisme de confiance pour le marché américain. LIZmer propose une offre de crédit pour le marché français

Financement

La solution LOA (Location avec Option d’Achat), une solution sur-mesure pour les catamarans

Pour financer un catamaran, il existe aussi l’option du leasing, appelée Location avec Option d’Achat, ou Crédit-Bail Mobilier lorsque le contractant est une société. Avec le leasing, l’acquéreur choisit une solution de financement pour son catamaran qui lui permet de préserver sa trésorerie : le catamaran choisi est acheté par le biais d’un organisme tiers – une banque, qui lui loue le bateau pendant une période plus ou moins longue. La durée de location est définie, au préalable, en fonction des possibilités de financement de l’acquéreur. Une fois celle-ci venue à échéance, l’acquéreur procède à l’acquisition du catamaran pour en devenir effectivement propriétaire, grâce à l’option d’achat. 

Jean-Marie Naudin, chargé d'Affaires Lizmer – une marque de Capitole Finance-Tofinso – expliquent : « Chez LIZmer, notre accompagnement se fait sur le long terme, grâce à une offre sur mesure. Chaque projet est unique et nous concevons toujours, pour nos clients, la solution la plus adaptée. Par exemple, un client ayant pour objet de partir en grand voyage en naviguant hors des eaux territoriales communautaires peut bénéficier, sous certaines conditions, d'une exonération totale de TVA sur ses loyers, dans le cadre d'un contrat de LOA pour le financement d'un catamaran ». 

LIZmer est spécialisée depuis plus de quinze ans maintenant dans le financement de bateaux et tient un stand, chaque année, sur chacun des grands salons nautiques français. 

Parmi les avantages de la LOA pour un catamaran, il y a la possibilité d’être plusieurs locataires, d’ajuster le contrat en cours de route – pour un remboursement anticipé, pour une modification des conditions de prélèvement – et la transmissibilité du contrat. Un bon point en cas de volonté de revendre le bateau en cours de financement. 

Les contrats en leasing pour catamaran sont aussi rechargeables, ce qui signifie que l’acquéreur peut choisir d’ajouter certains éléments dans son contrat de financement de multicoque, tels que les équipements électroniques, les voiles ou les instruments de bord. Enfin, puisque la banque est propriétaire du catamaran jusqu’à la fin de la période de location, le bateau ne fait pas partie du patrimoine du futur acquéreur avant cette date. Un avantage à prendre en compte au niveau fiscal ! 

Vous envisagez d’acheter un catamaran en leasing ? Il existe de nombreux organismes en capacité de vous accompagner dans le cadre d’un financement de catamaran en LOA. La plupart proposent même d’établir gratuitement des simulations. Parmi eux, LIZmer et  CGI Finance  sont particulièrement recommandables. Confiez-nous votre projet, notre équipe peut vous aider ! 

Conseils financement catamarans

Raisonnement en Programme de Navigation et Durée de Projet

Pour financer un achat de catamaran, il n’y a pas de réponse toute faite. La solution de votre voisin de ponton n’est peut-être pas celle qui correspondra le mieux à votre propre situation. Chaque projet est unique et mérite d’être étudié.  

Il y a certaines questions à vous poser. Souhaitez-vous naviguer quelques semaines par an, proche de votre domicile, ou plutôt partir demain, en navigation autour du monde pour une durée indéterminée ? Envisagez-vous de toujours naviguer dans 5, 10, 15 ou 20 ans ?  

Si vous avez du mal à définir votre programme à long terme, notre équipe spécialisée peut aussi vous aider. Élaborons ensemble votre plan de navigation et sélectionnons le mode de financement qui vous conviendra le mieux ! 

Quelle que soit la solution envisagée pour l’achat de votre catamaran, sachez que Nautitech se tient à votre disposition pour vous accompagner. Nous serons heureux de vous orienter vers le partenaire financier idéal, pour faire de votre projet d’achat une réalité. 

Récits de voyage  a la recherche du bateau parfait Nautitech

Vous souhaitez être accompagné dans votre projet ?

  • Royaume-Uni
  • Union européenne
  • South Africa

Comment financer l'achat de son catamaran Leopard ?

Achat au comptant de votre catamaran leopard, crédit bateau pour devenir propriétaire, location avec option d'achat (loa), gestion location : le financement malin de votre catamaran, comment fonctionne la gestion-location , les avantages de cette solution de financement.

  • prendre le titre de propriété de votre bien et en profiter autant que vous le désirez ;
  • le vendre ;
  • le faire reprendre et commencer un nouveau programme ;
  • opter pour le financement d'un catamaran Leopard neuf,

Mers et Bateaux

Comment fonctionne une LOA bateau, ou Location avec Option d’Achat?

voiliers au port

La Location avec option d’achat est  une très bonne alternative au financement classique lors de l’achat d’un bateau.

Les plaisanciers qui souhaitent acheter un bateau neuf sont souvent confrontés au financement du bateau . Une alternative au crédit bancaire classique est la Location avec Option d’Achat. Plusieurs organismes financiers, spécialisés ou pas, proposent ce type de financement.

La location avec Option d’achat , aussi appelé LOA ou leasing , est une opération financière qui s’adresse, en premier lieu, aux particuliers souhaitant acheter un bateau neuf . Ce bateau ( voilier, vedette, multicoque) doit être de catégorie C minimum, faire plus de 5 mètres, naviguer sous pavillon français et être équipé en hauturier. Cependant, ce type de financement peut aussi financer un voilier d’occasion vendu par un professionnel et soumit à TVA.

Alors, la LOA bateau, c’est quoi?

Concrètement, Il s’agit d’ une location de bateaux assortie d’une promesse unilatérale de vente à l’issue du contrat. Pour faire simple, vous êtes acquéreur d’un bateau . Plutôt que d’acheter ce bateau en direct, avec un apport ou un crédit, un organisme financier l’achète pour vous , en partie, et en devient partiellement propriétaire. Cette société va ensuite vous louer le bateau, que vous utilisez à votre guise. ce type de location est aussi appelé leasing.

Cette  location peut durée jusqu’à 15 ans. A l’issue de cette période, deux possibilités :

  • Vous restituez le voilier.
  • Vous levez l’option d’achat . Cela signifie que vous achetez le voilier, totalement, pour sa valeur résiduelle , à un prix convenu à l’origine. Ce montant dépendra de l’apport, au début du contrat, de vos loyers et de votre part dans la propriété.

Fonctionnement de la LOA

Votre financement peut comprendre le voilier, mais, aussi, une partie de l’équipement. Pour faire simple, vous n’achetez pas votre bateau, vous le louez. Après un loyer majoré , vous allez payer un loyer mensuel, correspondant à l’échéance que vous auriez souhaité pour un prêt. Le loyer est calculé en fonction des éléments suivants :

  • le montant de votre apport ( de 0% à 55% maximum). Notez que beaucoup d’établissements souhaitent conserver la majorité des parts
  • La durée du contrat de location .

En cas de vente de votre bateau, vous remboursez le solde de la LOA ou vous transmettez cette dernière au nouvel acquéreur ( sous réserve d’accord du loueur).

Les avantages de la LOA

Le gros avantage de la LOA est que ce financement vous permet, sur une certaine durée, d’acheter un voilier à un prix moins élevé qu’au comptant. En effet, si la société de location intègre des frais et intérêts à l’opération, en parallèle, la TVA sur le bateau, et l’équipement, sera divisée par deux . Comme votre bateau peut naviguer dans les internationales, pendant la location, et que l’état ne peut s’amuser le nombre de navigation que vous faites dans ces eaux, le taux de TVA, pour celui-ci passe de 20% à 10%.

Cette baisse de TVA n’étant pas compensée par les frais de l’organisme financier, votre bateau vous revient moins chère qu’au comptant, avec un taux de TVA à 20%.

L »autre intérêt du financement par Location avec Option d’Achat, est le fait que votre bateau ne vous appartient pas. Il sort de votre patrimoine.

Enfin, la LOA est transmissible. Cet aspect peut être un argument intéressant lors de la revente de votre bateau .

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

  • Français (FR)
  • English (EN)

acheter un catamaran en leasing

  • Identification | Inscription
  • Favoris (0)

RIVIERA PLAISANCE

  • Sous-total 0 € Voir le panier
  • Prestige Fly
  • Cap Camarat
  • Merry Fisher
  • Jeanneau Yacht
  • SUN ODYSSEY
  • Bateaux Moteur
  • Bateaux Voile
  • MONTE CARLO YACHTS
  • PLACES DE PORT
  • Salons nautiques
  • Services et travaux
  • Financement
  • Gestion-location
  • Location saison
  • Présentation Riviera Plaisance
  • Nos services

COMMENT FINANCER VOTRE ACHAT ?

Une fois que vous avez choisi le bateau qui vous correspond, reste la question du financement.

Il y a de nombreuses formules pour acheter son bateau et surtout des avantages avec la LOA française.

Pour cela vous avez plusieurs solutions :

acheter un catamaran en leasing

Lire la suite

Prestige 680

Riviera Plaisance ( Golfe Juan ,  Antibes,  Beaulieu ) concessionnaire  Jeanneau ,  Prestige Yachts  de Cannes à Cap d'Ail pour les Alpes Maritimes et  Monte Carlo Yachts  pour la France.

Riviera Plaisance appartient au Groupe  Euro-voiles

Près de 70 employés et plus de 55 ans d’expérience et de passion, le  groupe Euro-Voiles / Riviera Plaisance  a tout pour préparer votre bateau et vous accompagner dans vos navigations en Méditerranée : - Bateaux d'occasions sur 10 000 m² avec plus de  100 bateaux d'occasions  à vendre -  Chantier naval  depuis 1966

- Ecole de croisière depuis 1978, gestion et location de voiliers, de bateaux moteurs et de yachts :  www.hexavoile.com   -  Station de révision survie - Magasins  accastillage  et technique à Hyères,  vente en ligne  ...

EURO-VOILES

Suivez-nous sur Instagram

Instagram

Contactez-nous

acheter un catamaran en leasing

Accueil | Prestige Yacht | Jeanneau Moteur | Jeanneau Voile | Occasions | Autres bateaux | Plan du site | Mentions légales | Contact | CGV © 2019 RIVIERA PLAISANCE - Réalisation Bexter Réalisation Bexter

Midi Nautisme, location de voiliers monocoques et catamarans à voile et à moteur avec ou sans skipper

Achat Voiliers monocoques et catamarans

DUFOUR YACHTS

FOUNTAINE PAJOT

RHÉA MARINE

  • Voiliers monocoques Catamarans à voile Catamarans à moteur Nos croisières
  • FRANCE CORSE CROATIE MONTÉNÉGRO GRÈCE ITALIE ESPAGNE GUADELOUPE AUTRES DESTINATIONS
  • Entreprises & professionnels

Gestion locative

  • Notre histoire
  • Notre équipe
  • MED PROTECT
  • Toggle website search

La gestion-locative par Midi Nautisme, une solution clés en main

Nous sommes spécialisés dans la gestion locative de voiliers. Nous sommes là pour vous aider à amortir les frais quotidien de votre bateau en toute simplicité. En optant pour notre service de gestion locative, vous confiez la gestion de votre bateau à notre équipe de professionnels expérimentés qui se chargera de toutes les tâches liées à la location et à l’entretien de votre voilier.

De la commercialisation à la gestion des réservations en passant par l’entretien et la maintenance du bateau, notre objectif est de vous faciliter la gestion de votre bateau. La gestion locative présente de nombreux avantages. Chez Midi Nautisme, nous nous occupons de tout ! De l’entretien à la maintenance de votre voilier, en passant par la gestion des réservations et les formalités administratives. Alors, si vous souhaitez louer votre bateau sans stress, faites confiance à Midi Nautisme pour la gestion locative de votre voilier.

Rentabilité

Confiez nous votre bateau selon votre programme de navigation et percevez des revenus locatifs. L’avantage de cette solution est d’amortir les coûts liés à l’entretien et de place au port. Cette solution permet de rentabiliser votre bateau lorsque vous ne naviguez pas tout en vous dédouanant des contraintes diverses qu’imposent la possession d’un bateau.

Place au port

Lorsque vous achetez votre bateau en gestion locative chez Midi Nautisme, nous vous garantissons une place au port sur l’une de nos 3 bases de location : Vieux-Port de Marseille, Port Corbières et Ajaccio.

Flexibilité

Avec Midi nautisme vous gardez la casquette de propriétaire. Nous définissons d’un planning de location avant la saison estivale qui pourra être modifié au fil de l’eau. Nous louons votre bateau en fonction de votre programme de navigation. Vous avez accès à votre bien quand vous le souhaitez. En moyenne, nous louons les voiliers entre 6 et 8 semaines par an.

Simplicité

Midi nautisme propose une solution clé en main. Nous prenons en charge les relations commerciales avec les locataires, les tâches administratives et de gestions, la communication et commercialisons, les départ de locations et l’entretien de votre bateau. 

Vous achetez le voilier qu'il vous faut

Il vous appartient et vous en êtes bien le seul propriétaire.

Vous nous confiez votre bateau

Nous établissons ensemble un contrat de gestion qui vous donne accès, si vous le souhaitez, à une place au port de Marseille.

Nous utilisons nos canaux de communication

Pour que vous puissiez louer le plus possible votre voilier en saison.

Et pour l'entretien ?

Chez Midi Nautisme, nous nous occupons de l’entretien de votre bateau tout au long de l’année : mise en service à la livraison, équipement, carénage en période hivernale, réparations diverses au besoin.

Continuez de profiter de votre bateau tout au long de l'année

Nous décidons ensemble en début d’année des semaines qui vous seront réservées. Avec Midi Nautisme, il n’y a aucune obligation de louer. C’est vous qui placez le curseur là où vous le souhaitez. Si par exemple, cette année, vous pensez moins naviguer, alors nous le louerons davantage… Si au contraire, vous vous rendez plus disponible, alors nous le louerons moins !

Aussi, Midi Nautisme assurera les entrées et sorites de location ainsi que le transfert de vos effets personnels.

C’est vous qui êtes le capitaine du navire en location !

150901DUFOUR460 3JML8633 1024x683

Nous travaillons avec des partenaires financiers qui se mettent à votre service afin de trouver quel sera le mode de financement le plus adapté à votre situation. Avec un achat en leasing, vous bénéficiez aussi d’une remise de TVA sur vos loyers.

Plus qu'un client de Midi Nautisme, le propriétaire est un partenaire

De fait, nous gérons votre voilier en toute transparence :

  • Chez Midi Nautisme, nous nous occupons de l'entretien de votre bateau tout au long de l'année : mise en service à la livraison, équipement, carénage en période hivernale, réparations diverses au besoin.
  • Un accès personnel au planning de location
  • Des conditions de contrat discutées en amont de l'achat
  • L'ensemble des travaux effectués vous sont notifiés

Un projet d'achat ?

Devenir propriétaire ? Rien n’est plus facile avec Midi Nautisme ! Concessionnaire des marques Dufour Yachts, RM et Fountaine Pajot, vous trouverez forcément votre bonheur ! Nous proposons différentes formules d’achat de bateaux neufs et de bateaux d’occasions, que ce soit en pleine propriété ou en gestion locative.

Nos bateaux à l’achat Nos bateaux en location Nos croisières Nos destinations

  • Nous contacter
  • 04 91 54 86 09
  • 28 Quai Rive Neuve 13007 Marseille

Notre histoire Nous contacter Gestion locative Entreprises et professionnels Actualités

© Copyright 2021 • Midi Nautisme | Tous droits réservés | Politique de confidentialité | Mentions légales

Pour toute information, contactez-nous

Demande de rappel

Un projet de voyage ? D’achat ?

Veillez à cliquer sur la case en bas du formulaire pour accepter les cookies

Demande d'informations

Location de bateaux

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo

Financer son bateau en leasing en 8 étapes avec LIZmer

Media Name: vbpe-8-etapes.jpg

Vous souhaitez financer le bateau de plaisance dont vous rêvez (catamaran, voilier, bateau à moteur,…) en passant par une LOA (Location avec Option d’Achat ou leasing). Nous vous présentons ce mode de financement personnalisable. ​

acheter un catamaran en leasing

1) Vous êtes un particulier et souhaitez financer votre bateau en leasing

Vous choisissez votre bateau auprès du chantier ou du concessionnaire de votre choix.

Munis de votre bon de commande ou devis vous vous rapprochez de LIZmer.

acheter un catamaran en leasing

2) Nous discuterons ensemble de votre projet de financement en leasing selon les caractéristiques du bateau (neuf ou occasion soumis à TVA), votre situation, votre capacité de remboursement, de la durée de contrat de leasing choisie, de votre apport versé sous forme de premier loyer majoré, des équipements éventuels (jeu de voile, générateur, GPS…) à ajouter au contrat, des assurances souhaitées  ou encore votre programme de navigation,...

acheter un catamaran en leasing

3) Nous vous communiquons sur cette base une ou plusieurs propositions commerciales par email ou courrier postal, qui prennent en compte vos attentes.

acheter un catamaran en leasing

4) Vous nous adressez les pièces nécessaires à l’instruction de votre dossier de financement.

Pour toute demande de financement pour une LOA bateau, nous vous demanderons de nous remettre plusieurs pièces justificatives nécessaires au dossier.

acheter un catamaran en leasing

5) Nous étudions votre dossier de financement.

LIZmer s’appuie sur des fonctions transverses et expertes de Capitole Finance-Tofinso qui étudient rapidement le projet de financement de votre bateau de plaisance en leasing (LOA).

acheter un catamaran en leasing

6) Vous signez votre contrat de LOA après acceptation de votre dossier.

Une fois votre dossier de financement accepté, nous vous envoyons notre accord ainsi que votre contrat de LOA bateau par voie postale ou par email. Puis, vous nous le retournez signé.

acheter un catamaran en leasing

7) A la livraison, le fournisseur nous adresse la facture.

Après transmission du procès verbal de réception signé par vous-même et le fournisseur et de l’assurance tous risques du bateau, nous procédons alors au paiement. Nous adressons ensuite les papiers nécessaires à l’immatriculation de votre bateau.

acheter un catamaran en leasing

8) La vie de votre contrat de LOA bateau

Nous vous accompagnons pendant toute la durée de votre contrat de leasing bateau en nous adaptant à toutes les situations.

Nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitez ajouter des équipements (nouveau jeu de voile, par exemple) dont le coût sera lissé dans les loyers restants de votre LOA bateau.*

Nous pouvons aussi étudier le transfert éventuel de votre contrat à un nouveau locataire que vous nous aurez préalablement présenté.*

*Sous réserve d’acceptation de votre dossier par Capitole Finance-Tofinso et après expiration du délai légal de rétraction.

Des experts du financement de bateau

Il est important pour nous de vous accompagner et de vous conseiller pour votre projet de leasing. Nos nombreuses années d’expérience sont le gage de votre sérénité pendant toute la durée de votre contrat de LOA bateau. 

Recevez gratuitement votre simulation de LOA bateau ! 

Vous pouvez financer tout type de bateau en LOA (Location avec Option d’Achat) pour la navigation de plaisance. Petit ou grand, pour caboter ou vivre une croisière au long court, tout projet de navigation peut être concrétisé par le financement de votre bateau en leasing (LOA : Location avec Option d’Achat).

La durée du contrat peut être modifiée à la hausse comme à la baisse, de 3 à 15 ans après étude de votre dossier.*

Financez votre bateau en leasing

Recevez votre simulation de financement gratuite et personnalisée.

Simulez votre LOA bateau

Leasing-Bateaux.com 20 ans de financement de bateaux !

acheter un catamaran en leasing

Le financement de votre bateau aux meilleurs taux en LOA ou en crédit classique !

Simulation de financement de votre bateau en loa.

Uniquement pour les bateaux vendus avec TVA récupérable, en Location avec Option d'Achat. Le financement de bateau en LOA ne concerne donc pas les bateaux vendus de particulier à particulier .

Simulation de financement de votre bateau en crédit

Uniquement pour les bateaux vendus entre particuliers. Lorsque votre bateau n’est pas finançable en LOA Bateau, vous pouvez également l’acquérir par un crédit bateau classique .

Les avantages de financer un bateau en LOA

Le financement d'un bateau en Location avec Option d'Achat présente certains avantages fiscaux, financiers et même patrimoniaux, par rapport au financement classique par un crédit.

« Conformément à l’article 172 de l’annexe II au code général des impôts (CGI), l’évaluation du temps passé en dehors des eaux territoriales communautaires (lorsque le loueur est établi en France) ou en dehors des eaux territoriales françaises (lorsque le loueur est établi en pays tiers) par rapport au temps total de location du navire de plaisance doit être faite par le redevable sous sa responsabilité et sous réserve du droit de contrôle du service. Cette évaluation, qui peut résulter notamment des termes du contrat de location, doit être corroborée par tous moyens de preuve. Cependant, il est admis que les loueurs qui éprouvent des difficultés à effectuer cette évaluation déterminent forfaitairement le temps passé en dehors des eaux territoriales communautaires ou françaises par l’application d’une réfaction de 50% au temps total de location, quelle que soit la catégorie du navire de plaisance concerné. »

  • Contenu principal
  • Menu principal
  • Entête de page
  • Pied de page

N° Cristal 09 69 32 08 62

appel non surtaxé

acheter un catamaran en leasing

La LOA plaisance pour les particuliers

Un financement « d’expert » pour les passionnés de navigation.

La location avec option d’achat ( LOA ) Bail Marine permet de financer les bateaux de plaisance neufs à titre privé (bateaux à moteur ou voiliers sous pavillon français) :

  • Vous louez le bateau que vous avez choisi pendant la durée convenue,
  • Au terme du contrat, vous pouvez devenir propriétaire en réglant le montant de l’option d’achat.

acheter un catamaran en leasing

Pourquoi souscrire une LOA Bail Marine ?

La location avec option d’achat est le mode de financement préféré des plaisanciers, car c'est un moyen avantageux pour naviguer avec un navire de qualité sans supporter un coût d’achat élevé.

Quels sont les avantages ?

Securisez votre patrimoine.

Au lieu d’acheter comptant, vous conservez votre épargne et la faites fructifier.*

Changez de bateau

Votre contrat de LOA est transmissible en cours de contrat.**

Remplacez vos options

De nouveaux matériels peuvent facilement être intégrés en cours de contrat (nouvel électronique de bord, renouvellement d’un jeu de voiles...)

Achetez ou renouvelez

Vous restez libre d’acheter le bateau au terme du contrat pour le montant de l’option d’achat déterminée au départ ou de repartir sur un nouveau projet.

Comment souscrire ?

Le montage d'une opération de LOA Bail Marine est simple et rapide :

Vous choisissez librement votre bateau

Vous pouvez passer commande chez le concessionnaire ou le chantier de votre choix.

Vous définissez les conditions contractuelles avec les spécialistes CIC  Leasing en agence de CIC

Vos interlocuteurs sont des experts du financement nautique, qui vous proposent des solutions sur mesure et adaptées à vos attentes.

Vous ne commencez à payer les loyers qu’après accord et livraison du bateau

C’est vous qui donnez le feu vert, en signant l’accusé de réception du bateau.

Quelles sont les options ?

CIC  Leasing vous propose une gamme d’assurances complète pour sécuriser le financement.

décès-invalidité

Tous risques navigation, vous êtes déjà client du cic, vous n'êtes pas client du cic.

  • 0 Aucun produit au panier

Numéro en cours

  • Tous les numéros
  • Mes magazines
  • Multicoques
  • Fiches techniques
  • Multihull of the Year
  • Petites annonces
  • Destinations
  • Cartes postales
  • Tous les magazines
  • Abonnements
  • Accessoires

Multihull of the year

Grand voyage sur votre catamaran : le financement en question

Si nous réalisions une enquête auprès de nos lecteurs, il y a fort à parier que le pourcentage de ceux qui rêvent de partir vivre à bord d'un catamaran pour découvrir le monde pendant un temps donné serait proche des 99 %... C'est en tout cas le pourcentage de ceux qui nous appellent au magazine ou avec qui nous discutons sur les salons nautiques ou dans les différents mouillages où nous pouvons nous rencontrer. Mais si tout le monde en rêve, il n'y en a qu'un petit nombre qui le réalise : pourtant, le vouloir, c'est probablement déjà le pouvoir, alors pourquoi pas vous ?

Partager cette page

Créez une alerte e-mail sur le thème Technique

Vous serez tenu informé des articles paraissant sur ce sujet

Avatar de Jean-Christophe Guillaumin

Publié le 16/10/2014

Par Jean-Christophe Guillaumin

Numéro : 167

Parution : oct. / nov. 2014

MM167

Choisissez la formule qui vous convient !

MM167

Parution : Octobre / Novembre 2014

  • Tarif au numéro - numérique : 5.40€ Magazine numérique
  • Accès aux archives Multicoques Mag Les archives

L'achat de votre catamaran, la solution la plus utilisée Neuf ou occasion, l'achat du catamaran qui va vous accompagner dans les années à venir est la solution la plus logique. Reste à le financer. Et dans ce cas, il existe un produit "magique" qui permet même de faire des économies substantielles dans certains cas, c'est le leasing ou LOA. La Location avec Option d’Achat (LOA), est proposée aux résidents de la Communauté Européenne et de la Confédération Helvétique. On peut acheter un catamaran neuf en leasing, mais il est tout à fait possible d'acquérir un catamaran d’occasion avec ce mode de financement, à condition que l’intégralité de la TVA n’aie pas été payée. Pour cela, il faut que le catamaran acheté appartienne à une société (usage professionnel), ou alors qu’il soit déjà en leasing. En théorie, la LOA ne peut s’appliquer que sur un catamaran équipé pour la navigation hauturière. Si vous êtes ressortissant européen ou Suisse et que votre catamaran est mis à disposition dans les eaux françaises, l'administration fiscale française accorde alors, dans le cadre d’une LOA, une TVA à 10% à la place de la traditionnelle taxation à 20% sur les loyers. Attention, il ne s'agit bien là que d'une réfaction (remise) sur la TVA des loyers et non pas sur celle du catamaran acheté. Pour acheter un catamaran hors TVA, il faudra créer une société et donc faire "travailler" le catamaran... Revenons à notre futur acquéreur : il va voir un organisme financier qui va donc acheter le catamaran de ses rêves et lui louer pendant x années (en moyenne entre 8 et 12 ans chez (Capitole Finance-Tofinso, Groupe Caisse d’Epargne par exemple). Si le but est de partir loin voir les cocotiers, et que le catamaran quitte les eaux territoriales européennes, le loyer sera alors exempté totalement de la TVA. La LOA a d'autres avantages, comme nous le précise Frédérique Desarnauts de Capitole Finance-Tofinso : "l'organisme préteur est le propriétaire du catamaran, aussi sa valeur ne rentre donc pas en compte pour le calcul de l’assiette de l'ISF du locataire"... Enfin, le leasing est facilement cessible, sous réserve de l'accord de l'organisme prêteur ce qui simplifie grandement la revente des catamarans. La Loa est donc un produit souple, intéressant financièrement et fiscalement, même si vous n’êtes pas immédiatement propriétaire du catamaran. Mais le plus important n’est-il pas d’en avoir la jouissance et donc de pouvoir naviguer !? Ce système est tellement avantageux qu'aujourd'hui près de 100% des catamarans neufs passent par un leasing et que pour peu qu'un catamaran d'occasion appartienne à une société, c'est aussi par un leasing qu'il sera financé... les vendeurs de catamarans sont aguerris à ce mode de financement et le proposent systématiquement. Cependant, la législation évoluant dans ce domaine, il est plus prudent de se faire aider par un organisme financier spécialisé dans le nautisme. Par ailleurs, il pourra vous accompagner par son expertise, à une ...

Se connecter

Abonnez-vous à Multicoques Mag et profitez de nombreux avantages !

Articles les plus lus dans cette catégorie

Fountaine Pajot Owners Rendezvous BVI 2024

Fountaine Pajot Owners Rendezvous BVI 2024

Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande

Maldives

Chic et Choque : Nigel Irens

Les avis des lecteurs.

Postez un avis

Il n'y a aucun commentaire.

MM 225 - juin/juillet 2024

acheter un catamaran en leasing

Articles sur le même thème

Test

Dessalinisateur

Entretien

Abonnez-vous

Toute l'actualité à partir de 3€ / mois

acheter un catamaran en leasing

La vidéo du mois

Notre dernier hit YouTube!

acheter un catamaran en leasing

Le Multihull of the Year

Les résultats 2024

acheter un catamaran en leasing

Les petites annonces

image description

2018 Fountaine Pajot MY 44

image description

TRIMARAN FOILER EX TRINITRINE

image description

Catamaran de voyage avec derives en aluminium

Vous avez ajouté " " à vos favoris., vous avez supprimé " " de vos favoris., pour ajouter cet article à vos favoris, veuillez vous connecter..

acheter un catamaran en leasing

Bateaux.com

Acheter un bateau en LOA, comment ca marche ?

acheter un catamaran en leasing

Dans les allées d'un salon ou sur les pontons, vous rêvez d'acheter un bateau. Pour le financer, vous pouvez opter pour la LOA qui vous sera proposée par les banquiers et les vendeurs. Mais en fait, c'est quoi au juste, une LOA ? Et comment est-ce que cela fonctionne ?

Charly Fernbach

Qu'est-ce qu'une LOA ?

La LOA (location avec option d'achat) aussi appelée le leasing est un mode de financement pour acheter un bateau neuf. C'est simple, une fois votre bateau choisi, un organisme de financement l'achète et vous le loue pour une durée contractuelle. À la fin du contrat de location, vous pouvez acquérir le bateau pour sa valeur résiduelle.

Aujourd'hui en France, une très large majorité des bateaux neufs est financée de cette manière. Ce dispositif fiscal épaule un marché qui n'a jamais retrouvé ses valeurs d'avant crise.

Ce mode d'acquisition est parfois associé à une niche fiscale. Rien d'illégal, car c'est de l'optimisation. C'est un prêt déguisé en location permettant de faire payer au consommateur final un prix d'achat souvent inférieur au montant d'acquisition comptant. Cette "ristourne " est une diminution des taxes.

Pour l'acquisition de bateau, la LOA est surtout intéressante pour ceux qui n'ont pas réellement besoin de financement.

acheter un catamaran en leasing

La naissance d'une niche

Le bateau est un moyen de transport ayant une grosse particularité, en mer, nous sommes facilement amenés à naviguer dans les eaux internationales sitôt franchi les 13 milles nautiques.

En vertu d'un texte de loi, un bateau en location pouvant justifier d'une navigation hors des eaux territoriales bénéficie d'un abattement de TVA. Auparavant, il y avait cinq taux de TVA reliés aux catégories de navigation.

Fin 2004, l'état décida de distinguer seulement deux régimes de TVA pour la LOA. L'un côtier, aurait une TVA à 20 % et l'autre, le régime hauturier, avec une TVA réduite à 10 %. En effet il fut décrété que les bateaux capables de s'éloigner au-delà de 13 mn de la côte pourraient dans le cas d'un LOA n'être assujettis qu'à la moitié de la TVA.

L'état estime donc que les plaisanciers passent 50 % de son temps de navigation au-delà des 13mn. Pas besoin d'investigation pour comprendre qu'il s'agit d'un dispositif fiscal favorisant la vente de bateaux neufs.

Et c'est tant mieux pour les milliers d'emplois que compte la France en tant que leader de la construction de bateaux de plaisance.

Comment marche la LOA ?

Le loyer mensuel est calculé en fonction :

  • du prix du bateau
  • du montant du premier loyer (de 0 à 50 % du montant du navire)
  • de la durée du contrat de location

acheter un catamaran en leasing

Prenons un exemple concret :

C'est bon, vous avez craqué pour un bateau neuf, il coûte 100.

C'est-à-dire que le concessionnaire vous le vend 80, et que l'état applique une taxe à hauteur de 20. Comme tous les biens acquis par des résidents français sur le sol français. C'est la TVA.

L'astuce du leasing est la suivante :

Vous n'achetez pas le bien. C'est la banque qui acquiert ce bateau capable de naviguer au large et qui vous fait tant rêver. Et vous lui louez, avec à la clef une option d'achat.

De cette manière, le navire est assujetti à la moitié de la TVA : 10 au lieu de 20. Ainsi, alors que l'objet de vos désirs allait vous coûter 100, il devrait finalement nous revenir à 90.

Comprenons bien que ce bateau tant désiré n'est pas réellement moins cher, il est moins taxé. Par conséquent, on a économisé 10 en passant par un leasing.

Seulement, voilà, la LOA a un coût.

Et oui, n'oublions pas que sous la forme d'une location, la banque vous prête de l'argent ; et son métier c'est bien de louer de l' argent .

Il va falloir rémunérer la banque pour le service rendu et c'est normal. Heureusement, les taux directeurs actuels sont très intéressants.

En pratique, dans le meilleur des cas, la LOA, c'est un gain de 3 % à 5 % du coût total.

Acheter un bateau en LOA, comment ca marche ?

Téléphone

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE DE VOTRE VOILIER EN TOUTE SÉRÉNITÉ !

Naviguez plus et l'esprit libre grâce à nos programmes de gestion-location , notre force: un grand choix de marques et des avantages propriétaire exclusifs.

La gestion-location de bateaux avec Navigare Yachting c'est :

  • Naviguez toute l'année, et profitez de 50 destinations sans les contraintes liées à la propriété.
  • Bénéficiez de notre partenariat avec les chantiers les plus renommés : " Bali Catamarans , Beneteau , Dufour Yacht , Excess Catamarans , Fountaine Pajot , Jeanneau ou encore Lagoon Catamarans " ,  vous pourrez ainsi choisir le modèle de voiliers :  monocoque, ou catamaran à voile de vos rêves.
  • Découvrez de nouveaux modèles de bateaux, c'est possible grâce à notre système de points et les avantages propriétaire et nos 350 bateaux en flotte.
  • Sécurisez et optimisez votre achat de bateau grâce à nos différentes formules de gestion-location. 
  • Confiez la gestion de votre bateau profitez du meilleur entretien et suivi grâce à notre application "Navigare service" 

Que vous recherchiez performance ou sécurité, n'hésitez pas à parcourir nos différents programmes de gestion locative et à explorer notre large gamme de bateaux. Nos experts sont également à votre disposition pour échanger sur votre projet.

Nos modèles de bateaux

Minimisez les coûts liés à la propriété et naviguez sans contraintes

Navigare yachting vous propose 3 programmes de gestion location qui vous permettront selon la solution choisie de financer entièrement votre bateau en percevant des revenus locatifs mensuels ou d'accéder à la propriété de votre voilier au prix de l'occasion.

title

Programme Garanti

En achetant votre voilier via notre programme "Garanti" vous avez la possibilité de générer des revenus réguliers jusqu'à 10% et ainsi d'optimiser les coûts liés à la propriété.

En savoir plus

title

Programme Access

Navigare Access vous permet d’accéder à la propriété de votre bateau au terme du programme de gestion avec seulement 30% d'apport. Le solde du navire est mensualisé sur 84 mois afin de réduire au maximum votre effort financier.

title

Programme Optimum

Ce programme offre la plus grande flexibilité d’utilisation ainsi qu’une liberté totale dans le choix du modèle et de ses équipements. C'est aussi le programme avec le plus fort revenu locatif potentiel, jusqu'à 11% annuel..

Les avantages propriétaire | Navigare Yachting

Les bases Navigare Yachting dans le monde

Vous avez une question sur la gestion location ?

Contactez nos responsables pour toutes questions complémentaires.

Responsables

Chloé Fouéré

Directrice France

+33 4 83 43 37 00

En savoir plus

Antoine Bonnet

Responsable commercial Vente de bateaux

Parcourez nos derniers articles de blog !

Pourquoi confier la gestion-location de votre voilier à Navigare Yachting

Pourquoi confier la gestion-location de votre voilier à Navigare Yachting

Vous souhaitez en savoir plus sur les programmes de gestion-location proposés par Navigare Yachting ? Nos engagements envers nos propriétaires ? Nous répondons à vos questions les plus fréquentes.

la maintenance des voiliers en gestion location

la maintenance des voiliers en gestion location

Vous souhaitez en savoir plus sur la maintenance des voiliers en gestion-location ? Découvrez dans notre article, nos engagements et notre plateforme de suivi " Navigare Service" développée pour nos propriétaires.

Les avantages de la gestion-locative

Les avantages de la gestion-locative

La gestion-locative permet à nos propriétaires de voiliers de profiter d'un certain nombre d'avantage et ce que vivent nos propriétaires chaque année. Explorez, découvrez et partagez des expériences uniques, sereinement.

Nos partenaires

bali-catamarans (1).png

persee.fr

Suburbanization Problems in the USSR : the Case of Moscow

sem-link

  • Référence bibliographique

Gornostayeva Galina A. Suburbanization Problems in the USSR : the Case of Moscow . In: Espace, populations, sociétés , 1991-2. Les franges périurbaines Peri-urban fringes. pp. 349-357.

DOI : https://doi.org/10.3406/espos.1991.1474

www.persee.fr/doc/espos_0755-7809_1991_num_9_2_1474

  • RIS (ProCite, Endnote, ...)

Résumé (fre)

La suburbanisation n'existe pas en URSS au sens des phénomènes décrits dans les villes occidentales. Cependant on observe certains transferts limités d'activités industrielles exigeantes en espace ou polluantes, voire même de centres de recherches, vers les zones suburbaines ou des villes-satellites. Mais ces déconcentrations répondent à une logique de planification administrative. En outre, les Moscovites hésitent à aller habiter dans ces centres d'emploi, de crainte de perdre les privilèges liés à l'autorisation d'habiter Moscou (la propiska) et du fait des communications insuffisantes avec la capitale. Le taux de croissance de la population moscovite reste supérieur à celui du reste de l'oblast. Par contre le développement de datchas de seconde résidence est très important dans l'oblast de Moscou, en particulier aux alentours des stations de chemin de fer. L'abolition du système de propiska pourrait transformer les datchas les plus proches de Moscou en résidences principales.

Résumé (eng)

The suburbanisation does not exist as such in the USSR with the meaning one has of the phenomena in Western cities. Though one may notice some limited transfers of industrial activities demanding a lot of space or polluting ones, even research centres, towards the suburban areas or satellite-towns. But these déconcentrations correspond to an administrative planification logics. Moreover the Muscovites hesitate before going and living in these employment centres, because they are afraid of loosing the privileges linked with the authorisation to live in Moscow (the propiska) and because of insufficient communications with the capital. The growth rate of the Muscovite population remains higher than this of the remainder of the oblast. To the contrary developing of datchas for second residences is very high in the Moscow oblast, especially in the vicinity of a railway station. The abolishment of the «propiska» system might transform the datchas nearer to Moscow into main residences.

  • Economic structure [link]
  • Suburbanization of activities [link]
  • Suburbanization of population [link]
  • Conclusions [link]
  • Literature [link]

Liste des illustrations

  • Table 1. Employment structure, % [link]
  • Table 2. Annual rate of population increase, % [link]
  • Fig. 1. Spatial distribution of country-cottages and gardening associations in the Moscow region [link]

Texte intégral

Galina A. GORNOSTAYEVA

Moscow University

Suburbanization Problems

in the USSR :

the Case of Moscow

Suburbanization processes typical to cities in Western Europe, the USA and other countries are not observed in the USSR or they are distorted to such an extent that they may not be compared with existing standards. This states the question how Soviet cities-succeeded in escaping this stage of urban development. In order to answer this question, we should first summarize the main aspects of Western suburbanization.

Firstly, it is well known that the urbanization processes are linked to structural changes in the economy. Thus the transition from the stage of concentration to this of suburbanization is associated with industrialization, and the transition to the third stage - déconcentration - is related with the rapid growth of employment in the non-industrial sphere. Secondly, a suburbanization of economic activities can be distinguished. It applies in the first place to the building and iron- working industry, transports, engineering and chemical works. These are polluting and requiring extensive areas. This suburbanization of industry is caused by the following factors: rising demand for land from firms ; worsening of transport

tions in the inner cities ; demand for lower land costs and taxation levels in suburbs ; rapid growth of road transports; state policies regulating the growth of large cities ; migration of the labour force to the suburban zones. Scientific and educational activities are also transferred from the centre to the suburbs.

The third important aspect of suburbanization applies to the population. In the suburbs two opposite flows of population meet ; one is centripetal, coming from non- metropolitan regions, the other is centrifugal, coming from the central city. The reasons for the migration to the suburbs are as follows : declining living standards in large cities (overcrowding, slow housing renewal, environmental problems, etc.); growth of motorization of the population, development of communications (telephone, telex, fax, computer) ; intensifying decentralization of working places ; lower land prices in the suburbs ; state support for the intensification of real estate development in the suburbs. The above-mentioned factors and reasons for suburbanization are altered in the Soviet cities. Let us explore them, by taking for example the largest one - Moscow.

Economic structure

The employment structure in the USSR reveals sharp differences from those in developed urbanized countries. The USSR is characterized by a high share of employment in agriculture, industry, construction and a low share in the non-industrial sphere (tab. 1).

A correlation analysis of the percentage of urban population and employment in the different spheres of economic activity reveals that the share of urban population in the USSR is higher than in countries with the same percentage of persons employed in agriculture.

TABLE 1. EMPLOYMENT STRUCTURE,

acheter un catamaran en leasing

Source: personal calculations.

The urbanization processes in the Moscow Capital Region (MCR) are more intensive than in other regions of the USSR. Structural changes are more obvious here : the share of employment in the non-industrial sphere increases more substantially and the percentage of persons employed in industry and agriculture is lower than in the whole country. However the MCR cannot therefore be compared with a metropolitan region in a Western country. Although Moscow is the most advanced agglomeration in the USSR, it lags is far behind the major world cities in terms of development and it is at the very start of the post- industrial stage of its structural and urban transformation.

The structural «anomaly» of the USSR as a whole and of the MCR in particular is explained by the enforced process of industrialization (starting from the thirties) at the expense of the peasantry (thus, there is not only a booming industrial employment in cities, but also worsening living and working conditions in villages and forced collectivization having triggered off the massive rural emigration). As a result, the share of urban population in the USSR is higher than expected, based on changes in the economic structure. While urbanization in the developed countries was due, among

other causes, to an increasing labour efficiency in agriculture, this remained quite low in the USSR. Therefore the employment share in agriculture is overstated in comparison with countries with a similar percentage of urban population, and even this considerable part of the labour force is unable to feed the whole population of the country.

The share of agricultural employment in the mcr increased from 7,4 % to 7,6 °7o between 1980 and 1985 (as a result of Moscow attractiveness and the better living standards in its surrounding villages), whereas it continued to decline in other parts of the Central region. The population growth in villages adjacent to Moscow is especially intensive, though labour efficiency in localities near Moscow is higher than in the other oblasts. In spite of this, Moscow oblast provides only 61 % of milk, 34 °/o of potatoes, 45 % of vegetables and 23 % of meat needed by the population in Moscow city and oblast (Argumen- ty i facty, 1988, N50, p. 3). The structural anomaly is not only related to processes in agricultural sphere but also in industrial sector. As a result of the low economic mobility of socialist firms and of the absence of market relations, the industrial development was extensive,

without significant increases of the labour

productivity.

Thus the employment transfer from the

agricultural to the industrial sector, their

extensive development and their low labour

productivity are intrinsically related with the political definition of productiorfrela- tions and course of structural economic transformation.

Suburbanization of activities

Moscow and Moscow oblast show divergent economic structures and changes (tab. 1). In Moscow the employment share in the non-industrial sphere in Moscow is growing more rapidly, whereas the share of industrial employment is decreasing. In Moscow oblast the part of transport and communication infrastructure, retail trade, administration, housing (presently less developed than in Moscow) is increasing. Some stages in the transformation of activities in the mcr's settlements may be pointed out here. The stage of industrialization and reconstruction after World War II is characterized by the swift industrial development and the active restructuration of the Moscow and Moscow oblast economy. New industries have been built (motor-car and aircraft assembly, machine-tool industry, organic synthesis, etc.), around Moscow research and production potential. Nevertheless, this restructuration is extensive, since traditional industries don't curtail production. It favours the heavy concentration of modern functions in Moscow. There is no transfer of firms outside Moscow. Suburbanization of industrial activities did not occur because of the state owning the means of production and of thé socialist form of production relations. When research and technological progress are slowing down, these firms become inefficient and spatially immobile. The period 1956-1970 is marked by an intensive development of the region scientific sphere and by the rise of « satellite » urban policy. The new centres were specialized in modern branches of machinery and research-engineering activities and were undoubtedly very attractive for the population. Therefore towns like Dubna were growing rapidly. While the aim was to redirect part of Moscow population

growth, they display a quite specific relation with the capital. For instance, Muscovites working in Pushchino cannot reach their job every day because they lack transport facilities. Nevertheless, they don't wish to move and register their passports in the city in which they actually work, since they would have to give up their Moscow registration and then lose all Moscow privileges (see further). These new centres are isolated from information sources in Moscow. Poor telephone communications, lack of computers and telex systems hamper contacts and teamwork with colleagues in the city. It seems that material resources for experimental work in research centres are not sufficient to compensate for lack of information and communications. At the same time, poor transport links with Moscow and the other towns of Moscow oblast isolate the scientists from the higher standard of culture in the centre and from a well developed social infrastructure. An original home-work relation can be observed in Dubna: the Muscovites get the second registration of passports and live there in hostel apartments during 4 or 5 working days, during the weekends they go back to Moscow, where their families are living. The change of functions in Moscow oblast towns is still going on. Inside the towns of the first circle adjacent to Moscow, the share of employment in the non-industrial sectors and transport is growing. Inside the towns of the second circle (suburban zone) these changes lead to an increasing potential of non-industrial, industrial and construction functions. Finally, in the outlying parts of the region the further grovth of construction and industrial functions is observed and the organization potential is intensifying in some towns. The mcr towns display a crawling concen-

tration of the regional most important functions and their extension outside the boundaries of Moscow to the towns of the suburban zone. But the déconcentration of functions in the mcr is not only of natural- economic character. It also results from the state urban policy. Déconcentration is not related to the search for more advantageous sites for firms and institutions as regards to economic or social relations (the availability of cheaper labour force or more comfortable living conditions, etc.), nor is it sustained by the expansion of transport and communication facilities. Thus, this déconcentration is independent from curtailment of any function in central Moscow, whose potential is still growing, and it is also completely inadequate regarding the continuing concentration of population (see below). All this, together with the slow economic and territorial mobility of firms, is an obstacle to the economic restructuration of the region, and to the reorientation of Moscow and its suburbs to non-industrial activities and to progressive scientific and informational work. The mass labour-consuming functions still remain in Moscow and its suburbs, but they are inevitably cut off from modern types of activities.

The idea of alleviating Moscow's development appeared from the very beginning of its rapid growth, since the excessive concentration of population and employment led (as in the other major world cities) to environmental discomfort, worsening of transport, strip-holding of land and other congestion signs. In market economies, the firms react to alterations of economic or social conditions by their mobility: some

of them close, other relocate in more convenient places. In the USSR, the problem of firm transfer (unhealthy or unprofitable firms) becomes unsolvable because of the special type of production relations. Economic and territorial passivity of firms is apparent in the difficulties of erecting industrial buildings and dismantling machinery and equipment, in the low turnover of the means of production. The same problem exist regarding the labour force. Firms transferred to the suburban towns of Moscow oblast are encountering great difficulties in recruiting staff in sufficient numbers and of required skill. The local labour force is rather weak, while the Moscow workers wouldn't leave the capital to follow their firm, because they are afraid of being deprived of passport registration in Moscow. From the social point of view, giving up a Moscow registration is more significant to people than losing their job. The processes going on in the mcr are therefore not quite comparable with those in the Western world. The market economy is more «lively» and replacement of functions has the character of territorial waves. Some functions disappear while new ones emerge. In the mcr, the waves are replaced by stratification. New functions do not replace the old ones, but joining them. At the same time, this process of relative déconcentration of functions overpass the process of stable concentration of population. In the mcr, the modern branches are gravitated closely to Moscow, where skilled workers are retained by their registration advantages. Suburban towns have to be satisfied with commuters or specialists from the outlying regions of the USSR.

Suburbanization of population

The urbanization structure of the region is characterized by the predominance of its main centre - Moscow. The share of the capital in the total Moscow oblast population was as follows: in 1929 - 44,3 Vo, in 1939 - 51,6 %, in 1959 - 54,9 %, in 1979 -54,5 Vo, in 1985 - 57,3 % (Moscow Capital Region, p. 137.). Within the agglomeration, the share of Moscow is still higher, in 1959 it was 75,5 % and in 1985

- 67,3 % (ibid., p. 141), whereas in the highly developed capital regions of the world the agglomeration counts one half or less of the total population and of the economic potential, the second half being concentrated in the suburbs (Gritsay, p. 71). Moreover, the growth rate of Moscow population is higher than that of Moscow oblast (tab . 2).

TABLE 2. ANNUAL RATE OF POPULATION INCREASE,

acheter un catamaran en leasing

Migrations are of great importance to the mcr. The internal migration of rural population to the cities is rather substantial, and the immigration flow from the rest of the USSR is not compensated by the decrease of rural population in the mcr. The nearer a town to Moscow, the larger the migration share in its total population increase.

The dynamics of population in the mcr has a specific character. In agglomerations of the developed countries the principle of the «broken glass» summarizes the suburbanization process. When, for some reasons, the centre loses its attractiveness the urban population moves to suburbs in search of higher living standard. In Moscow agglomeration the principle of the «overfilled glass» is operating. People wanting to live in Moscow cannot enter the city and are forced to settle near it. In Moscow immigration undoubtedly prevails over emigration, confirming the extreme territorial differentiation in conditions, level and way of life. As a rule, commuting is oriented from suburbs to Moscow (600 thousand persons come to Moscow and only 200 thousand leave it), but it accounts only for 12-15 % cf the total employment in Moscow's economy. Moreover, these commuters are not Muscovites but potential new inhabitants of the capital (striving for passport registration and domicile in Moscow).

Moscow became the most attractive place for living and an intensive flow of ruined rural residents as well as residents from other regions of the country were rushing -to Moscow. These processes were generated not only by the inception of the country structural economic transformation,

but also by the policy of special privileges for Moscow. These privileges came into being after the establishment of a centralized distribution system. Such a system involves the assignment of a priority level of foodstuffs and manufactured goods to each territory. Moscow was awarded the highest priority level. From the very beginning, better living standards and higher income for certain population categories were established there. In the thirties the artificial differentiation in living standards was confirmed by imposing restrictions to passport registration in the capital, and also by the division of administrative bodies into Moscow and Moscow oblast authorities. In the period 1925-30 dozens of new large firms were located in Moscow, but housing was insufficient at that time. Therefore, a great number of migrants from every corner of the country came to get a job in Moscow and settled in cottages in the nearby countryside. Soon, these settlements in the nearby countryside. Soon, these settlements turned into urban ones. For example, towns like Mytishchi and Luberstsy developed rapidly, and even Muscovites moved there when the railways were electrified. This was clearly the outset of a suburbanization process, but it stopped as soon as the restrictions on passport registration in Moscow were imposed and the social barrier between Moscow and Moscow oblast was established. In the period 1930-40, new industrial developments were banned from Moscow and firms drawn towards the city were located on the outskirts thus causing a rapid growth of the old and new towns. Although the development of cottages as second residence near Moscow started even before the revolution, since the en-

acheter un catamaran en leasing

vironmental degradation of Moscow was practically completed at that time, they became the main resorts of those years. They had flourished in the districts with privileged natural conditions and convenient transport services (not further than 2 km from a railway station). In the period 1930-40, this sprawl of leisure housing carried on - cottage settlements expanded into an entire belt of scattered one- storeyed buildings. But at the same time, urban multi-storeyed housing also increased and after World War II these multi- storeyed buildings were found in the cottage settlements of the leisure zone. In the period 1950-60 a network of gardening associations was established. In those

years the most convenient land near Moscow had already been built on. The gardening plots allotted to the Muscovites were located in the remote parts of the mcr, outside the suburban zone, and very frequently they were on improper territories. Because of their remoteness, the difficulties in cultivation and building, the lack of infrastructure, these plots cannot become effective leisure resorts. More frequently Muscovites use them for fruit and vegetable growing.

The desire of the Muscovites for having a second residence in the suburbs can be interpreted as an unfulfilled suburbanization tendency. This desire has the same, mainly environmental, causes as suburbaniza-

tion in Western countries. The cottages within the reach of Moscow's traffic and having access to appropriate infrastructure and amenities, might become the principal residence of Muscovites if passport registration is abolished. The restrictions of passport registration in Moscow fixed in the thirties were devised as an administrative solution against the effects of Moscow's unique attractiveness and not as a means of eliminating the attractiveness itself. For this reason, Moscow became even more attractive, like a forbidden fruit. The consequences were both the concentration of the upper strata of society in the city and the extensive development of industry, resulting in a growing shortage of unskilled labour.

The shortage of regular workers in Moscow is sometimes explained by the increasing number of working places. An adequate planning of the «limiters» (1) system is then put forward as the solution for controlling the growth of Moscow is found in (Glushkova, 1988, p. 43). To be frank, about twenty industrial units and more than one hundred scientific institutions were already created in the seventies alone, in spite of the industrial building ban in Moscow, only a few firms moved outside the city in return. New industrial units easily find staff, since they offer new machinery, relatively good working conditions and higher wages. New scientific and administrative institutions are in a similar position. But the situation is totally different in the old industrial units, with rundown equipment and a high level of manual tasks. Those units suffer from a staff shortage. Moreover, as in any other city, there is a social mobility in Moscow, in most cases improving - from manual up to mental, from unskilled up to highly skilled work. Furthermore, the prestige of a higher education (university) is overestimated in Moscow, whereas the prestige of the manual professions has declined as a result of the stagnation of reinvestments in industry, the high share of manual labour (40 %), and also favouritism and

crowding in the administrative staffs. The attractiveness of an upper class position is therefore overestimated, and social mobility activated. Since Moscow cannot admit free «immigrants» the lower strata of the social structure are vacant and there appears a shortage of unskilled labour force. The lower strata of the social structure were filled in with « limiters ». Available employment in Moscow was not the cause of an organized immigration flow, but represented the only possible way to register the passport there. Roughly half of these people drawn into Moscow's economy left their jobs. «Limiters» get the right to register their passports in Moscow and take up their residence in new houses when their contract expires. They usually quit their job as soon as possible in search of better working conditions (Glushkova, 1988, p. 42). The nature of unskilled work in Moscow and the associated working conditions are so unattractive that it is nearly impossible to find Muscovites willing to perform them.

The institution of passport registration raised many problems. Thus the « limiters » are recruited in social groups not needing most of the advantages of a large city, their psychology and value system differ sharply from native Muscovites. The direct environment of the hostels where «limiters » live, has a pronounced criminal character. Fictitious marriage in order to register the passport in Moscow has become a widespread practice.

Moscow's environmental problems can hardly be solved as long as passport registration exists. The population is literally locked up within the city boundaries. Notwithstanding the environmental stresses, the Moscow privileges prevent the Muscovites from leaving the city. The urban districts not saturated with harmful industrial units are the most prestigious. The social and economic causes of Moscow's extensive growth reveal that its problems are a reflection of the ones facing the USSR. The concentration of economic, social and management functions in Mos-

cow in Soviet times materializes the strong centralism of the particraty and weighs down on the city's development. Low labour efficiency in agriculture and sheer desolation of villages on the one hand, rapid but extensive industrialisation together with forced increasing social attraction of Moscow, confirmed by the restrictions on passport registration, on the other hand, were the key factors of the mcr's polarization during decades. Together with objective factors found in other large cities of the world, subjective factors related to the Soviet political and economic system influence Moscow's growth.

The objective factors are as follows: the diversity of employment in the capital, the emergence of new types of occupations, the concentration of high-skilled and creative labour, the higher living standards, the large educational and cultural opportunities.

The subjective factors are the higher supply level of foodstuff and manufactured goods different than in other regions (the existence of meat-rationing system in many regions of the country and its absence in Moscow establishes a significant threshold not only in terms of supply but also in the outlook of the population); the lack of communications and individual motorized transport (in the rsfsr one counts 47 cars per 1000 urban inhabitants against 560 in the USA) (Argumenty i facty, 1988, N47, p. 2); the craving for joining the upper social classes and for accessing neighbourhoods with a high quality of life; unjustified promotion of upward social mobility releasing «the ground floors» of Moscow's economy; continued growth of employment due to the extensive economic development and the low economic and territorial mobility of firms. Today, the hierarchy of priorities for selecting a residence within the mcr and the whole country is as follows. Food supply comes first. The supply of manufactured

goods, the opportunities to obtain better and larger living quarters and to accede to a prestigious employment with a wage increase, social promotion, well developed consumer services come next. And only at the end of the scale appears the opportunity to fulfil cultural needs and education. Thus, there is a process of «pseudo- urbanization» characteristic of the Soviet economic and social system, superimposed on the process of «natural» urbanization. By natural urbanization we mean the process related to economic development and to the natural difference between rural and urban ways of life. The specificity, the structural changes and the hierarchy of city functions shape the migration flows conditioned by natural urbanization. «Pseudo-urbanization» points to «the scum» of the process, that may complete the economic and socially conditioned urbanization. The «pseudo-urbanization» is generated by a disproportionate development of the country's economic structure (hypertrophie share of industry; economic and political reforms have triggered off a massive flow of the peasantry towards the cities, related not with the rising but with the lowering of labour efficiency in agriculture, with impoverishment of the countryside and hence with the urge towards the centres of relative well-being), and by the territorial inequalities in standards of living, artificially created and maintained by the institution of passports and registration.

The suburbanization of population cannot be observed in the MCR. The centripetal tendencies mentioned above resulted in rapid growth of Moscow and its suburbs, as well as in some stagnation of its periphery. Thus Moscow agglomeration is now in the first stage of development, the stage of «crawling» concentration where centrifugal forces are very weak. This situation will last as long as the barrier in terms of standards of living exists between Moscow and Moscow oblast.

Conclusions

This study has reaffirmed the general lack of suburbanization in the Soviet cities. Some signs of suburbanization like the

transfer of some activities from Moscow to the suburbs, the concentration of population in towns and villages near the central

city and commuting, differ significantly pie and firms will emancipate, only if the from the Western cities. The process of ur- existing political and economic system in banization will take its normal course, peo- the USSR is dismantled.

Argumenty i facty, 1988, N47, p. 2 Argumenty i facty, 1988, N50, p. 3

GLUSHKOVA V.G. Questions of Interrelated Settlement in Moscow and the Moscow Region, Problems of Geography, vol. 131, Moscow, 1988, pp. 40-56.

GRITSAY O.V. Western Europe : Regional Contrasts at the New Stage of Scientific-Technological Progress, Moscow, 1988, 148 p.

Moscow in Figures. 1980, Moscow, 1981, 220 p. Moscow in Figures. 1985, Moscow, 1986, 240 p.

National Economy of Moscow Oblast. 1981-1985, Moscow, 1986, 271 p.

National Economy of the ussr. 1985, Moscow, 1986, 421 p. Yearbook of Labour Statistics. 1987, Geneva, 1987, 960 p.

Moscow Capital Region: Territorial Structure and Natural Environment, Moscow, 1988, 321 p.

(1) Limiters are unskilled workers, hired in an organised way by Moscow firms; after working there for several years of working they get the right to register

their passports and to take up their residence in Moscow.

acheter un catamaran en leasing

Category : Government buildings in Moscow Oblast

Federal subjects of the Russian Federation:

Instance of
Authority file
 

Subcategories

This category has the following 6 subcategories, out of 6 total.

  • Fire stations in Moscow Oblast ‎ (3 C, 8 F)
  • Gorki-9 ‎ (1 C, 7 F)
  • House of Moscow Oblast Government ‎ (24 F)
  • Inspectorate of the Federal Tax Service No. 17 for Moscow Oblast ‎ (2 F)
  • Novo-Ogaryovo ‎ (2 C, 150 F)
  • Town halls in Moscow Oblast ‎ (7 C, 17 F)

Media in category "Government buildings in Moscow Oblast"

The following 8 files are in this category, out of 8 total.

acheter un catamaran en leasing

  • Government buildings in Russia by region
  • Buildings in Moscow Oblast by function
  • Uses of Wikidata Infobox
  • Uses of Wikidata Infobox with no topic

Navigation menu

COMMENTS

  1. Achat Catamaran

    Pour financer un catamaran, il existe aussi l'option du leasing, appelée Location avec Option d'Achat, ou Crédit-Bail Mobilier lorsque le contractant est une société. Avec le leasing, l'acquéreur choisit une solution de financement pour son catamaran qui lui permet de préserver sa trésorerie : le catamaran choisi est acheté par le ...

  2. 4 possibilités de financement pour votre catamaran Leopard

    Au terme de votre contrat, plusieurs possibilités s'offrent à vous : prendre le titre de propriété de votre bien et en profiter autant que vous le désirez ; le vendre ; le faire reprendre et commencer un nouveau programme ; opter pour le financement d'un catamaran Leopard neuf, Pour plus d'informations sur la gestion-location, rendez-vous ...

  3. Gestion-Location, Ventes de bateaux neufs et occasions

    Avec The Moorings, vous avez 3 options d'accès à la propriété : les programmes de gestion-location, l'achat d'un bateau d'occasion à travers notre service Brokerage et l'achat privé avec Leopard Catamarans. Vous trouverez davantage d'informations sur la vente de bateau ci-dessous.

  4. Acheter son catamaran en gestion-location

    En choisissant la gestion location avec Navigare Yachting, vous avez accès à de nombreux modèles de catamarans et de monocoques à l'achat mais également par le biais de nos avantages propriétaire. Nous proposons un large choix de modèles de catamarans, vous retrouverez ainsi les gammes : Bali Catamarans, Fountaine Pajot, Excess et Lagoon.

  5. Comment financer l'achat de votre bateau

    Acheter un monocoque ou un catamaran est un investissement qui peut coûter cher. Il faut donc bien se renseigner sur vos possibilités. Ces dernières années, les organismes de financement, notamment les banques ont baissé considérablement les taux d'intérêts pour les emprunts. Les banques ont alors rendu plus stricts les octrois de prêt.

  6. Comment fonctionne la LOA bateau? Le guide Financement

    Les avantages de la LOA. Le gros avantage de la LOA est que ce financement vous permet, sur une certaine durée, d'acheter un voilier à un prix moins élevé qu'au comptant. En effet, si la société de location intègre des frais et intérêts à l'opération, en parallèle, la TVA sur le bateau, et l'équipement, sera divisée par deux.

  7. Financement bateau

    Grâce à nos partenaires financiers nous vous proposons des solutions de financement, crédit bateau ou LOA, et d'assurance destinées aux particuliers. Le Leasing Français est une réelle opportunité de faire l'acquisition d'un bateau tout en économisant de l'argent. Demandez-nous une simulation de financement pour acheter votre bateau !

  8. Votre achat de bateau en Gestion locative

    Rentabilisez l'investissement de votre voilier ou catamaran. La gestion-location en toute sérénité avec les professionnels Midi Nautisme. Rentabilisez l'investissement de votre voilier ou catamaran. ... Avec un achat en leasing, vous bénéficiez aussi d'une remise de TVA sur vos loyers. Plus qu'un client de Midi Nautisme, le propriétaire ...

  9. tout sur le financement d'un bateau en LOA ou leasing

    L'équipe se tient à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet de financement de bateau en leasing. Dynamique, elle suit de près l'évolution du marché pour mieux vous conseiller et vous accompagner pendant toute la durée de votre contrat. 05 62 24 76 06. Demande de simulation. Contactez-nous.

  10. Comment financer son bateau en LOA en 8 étapes

    Financer son bateau en leasing en 8 étapes avec LIZmer. Vous souhaitez financer le bateau de plaisance dont vous rêvez (catamaran, voilier, bateau à moteur,…) en passant par une LOA (Location avec Option d'Achat ou leasing). Nous vous présentons ce mode de financement personnalisable.

  11. LOA bateau : simulez votre achat sur www.leasing-bateaux.com

    Le financement d'un bateau en Location avec Option d'Achat présente certains avantages fiscaux, financiers et même patrimoniaux, par rapport au financement classique par un crédit. Votre simulation Nous contacter. Leasing-Bateaux.com simule pour vous le meilleur financement pour votre bateau en crédit-bail LOA ou crédit classique.

  12. Financer son bateau en gestion-location Quelles options

    Adapter le financement au plaisancier. Lors de l'achat d'un bateau en gestion-location, il est important pour le plaisancier de choisir la bonne méthode de financement.Pour cela, les sociétés spécialisées proposent généralement plusieurs solutions pour s'adapter à la situation financière de leurs clients, comme l'explique Chloé Fouéré, à la tête de Navigare Yachting France ...

  13. LOA Bail Marine

    Un financement « d'expert » pour les passionnés de navigation. La location avec option d'achat ( LOA) Bail Marine permet de financer les bateaux de plaisance neufs à titre privé (bateaux à moteur ou voiliers sous pavillon français) : Au terme du contrat, vous pouvez devenir propriétaire en réglant le montant de l'option d'achat.

  14. Programme de gestion-location avec option d'achat

    Un acompte de 65 à 70 % du prix d'achat est requis ; le revenu de location financera le reste. À la fin du contrat, le bateau est à vous. Navigare Yachting restera propriétaire du bateau tout au long de la période locative et se chargera de tous les frais de service, d'entretien et d'assurance. Ce programme compte deux options :

  15. Grand voyage sur votre catamaran : le financement en question

    On peut acheter un catamaran neuf en leasing, mais il est tout à fait possible d'acquérir un catamaran d'occasion avec ce mode de financement, à condition que l'intégralité de la TVA n'aie pas été payée. Pour cela, il faut que le catamaran acheté appartienne à une société (usage professionnel), ou alors qu'il soit déjà en ...

  16. Acheter un bateau en LOA, comment ca marche

    La LOA (location avec option d'achat) aussi appelée le leasing est un mode de financement pour acheter un bateau neuf. C'est simple, une fois votre bateau choisi, un organisme de financement l'achète et vous le loue pour une durée contractuelle. À la fin du contrat de location, vous pouvez acquérir le bateau pour sa valeur résiduelle.

  17. Acheter un bateau : crédit classique ou L.O.A ?

    Quelle est aujourd'hui la part de financement en L.O.A. par rapport au crédit classique ? Avant le décret du 6 novembre 2020, 90 % des bateaux neufs en France étaient achetés en L.O.A. Tout le monde y gagnait. Les banques, qui appliquaient des taux plus élevés, comme les particuliers. Désormais, c'est 50 % leasing et 50 % crédit.

  18. Comment financer son bateau en 2022

    Comment financer son bateau en 2022. Il existe différentes façons d'acheter son bateau neuf, en passant par un crédit bancaire, en optant pour la L.O.A. ou en souscrivant à un programme de gestion- location. Créer une société est aussi une solution. « Neptune » fait le point sur les dernières évolutions du marché.

  19. Nos programmes de gestion-location de voiliers

    Minimisez les coûts liés à la propriété et naviguez sans contraintes. Navigare yachting vous propose 3 programmes de gestion location qui vous permettront selon la solution choisie de financer entièrement votre bateau en percevant des revenus locatifs mensuels ou d'accéder à la propriété de votre voilier au prix de l'occasion.

  20. Онлайн Веб-камеры Москвы

    Москва: 98 веб-камер. Онлайн-трансляции с веб-камер Москвы в реальном времени. Камеры видеонаблюдения установлены по всему городу и позволяют пройтись онлайн по улицам Москвы

  21. Suburbanization Problems in the USSR : the Case of Moscow

    La suburbanisation n'existe pas en URSS au sens des phénomènes décrits dans les villes occidentales. Cependant on observe certains transferts limités d'activités industrielles exigeantes en espace ou polluantes, voire même de centres de recherches, vers les zones suburbaines ou des villes-satellites. Mais ces déconcentrations répondent à une logique de planification administrative.

  22. Carte

    Krasnogorsk est la capitale de l'oblast de Moscou, en Russie. Krasnogorsk (West Moscow Oblast, Oblast de Moscou) a d'environ 176 000 habitants.

  23. Category : Government buildings in Moscow Oblast

    Subcategories. This category has the following 5 subcategories, out of 5 total. G. Gorki-9‎ (1 C, 3 F)